Découvrez les gorges du Loup en VTC

Voici une ballade très intéressante qui amène vers l’une des vallées les plus profondes des Alpes Maritimes : les gorges du Loup. La basse vallée du Loup conduit d’abord à Tourrettes sur Loup. Il y a peu de transport en commun ici ; pour s’y rendre, le plus commode est d’utiliser son véhicule personnel ou de prendre un VTC au départ de Nice comme c-vtc.com qui vous arrêtera où vous voulez. Petit village aux maisons médiévales, très bien conservé et qui abrite aujourd’hui une communauté qui travaille dans la zone de Sophia Antipolis toute proche. On accède à l’intérieur du village par une porte qui traverse les fortifications via une chicane. Un donjon du XIIIème siècle est visible du château qui lui, est plus moderne.  Nombreuses boutiques d’artisans tout au long des ruelles.

A l’entrée du village se trouve l’église Saint Grégoire le Grand, et par un petit chemin qui court au-dessus du village se trouve la chapelle Saint Jean. Tourrettes sur Loup a une renommée reconnue pour la culture des violettes, le terrain étant ici très favorable à ce type de culture. Les violettes sont vendues ensuite soit pour en faire des bouquets, ou encore elles servent pour la parfumerie ou la confiserie.

En allant vers le village de Bar sur Loup, on bifurque un peu avant vers les gorges du Loup proprement dite au niveau de Pont du Loup, village célèbre pour ses confiseries. La route, sinueuse et étroite, remonte les gorges et l’on peut s’arrêter au niveau de la cascade de Courmes, et plus loin, au niveau du saut du Loup. Les falaises sont rapprochées et le paysage magnifique.

La route continue à monter puis se dégage un peu avant d’arriver au village de Gréolières, où l’on aperçoit le château en ruines. Il existait deux villages : Gréolières haut et Gréolières Basse ; le village haut déclina jusqu’à être abandonné. Le château de Gréolières basse, qui est donc le village actuel, a vu son château remanié au XVIIIème siècle. L’église saint Pierre date du XIIIème siècle comporte un retable intéressant qui représente Saint Etienne. Grand crucifix en bois aussi qui se trouve au-dessus du pilier central.

Au sommet de Gréolières haute se trouve donc le château abandonné, ainsi que l’église saint Etienne. Le sentier de grande randonnée passe devant les ruines du château pour monter jusqu’au sommet du Cheiron à presque 1800 mètres. Par beau temps, le panorama est très étendu et vous pourrez même découvrir la côte.

En continuant la route principale, on monte jusqu’à Gréolières les neiges, petite station d’hiver où l’on pratique le ski alpin ainsi que le ski de fond. Encore plus haut se trouve le village d’Andon à 1200 mètres d’altitude, et peu avant d’arriver à l’Audibergue on trouve la source du Loup. On peut aussi, à partir du village d’Andon, redescendre sur Grasse ce qui permet de faire une boucle.

Ce circuit , assez touristique été comme hiver avec les stations de ski, permet de découvrir des paysages très variés en relativement peu de kilomètres.